Cardiomagie

49 Patchs cardio - photo perso - 2020

Rendez-vous à l’hôpital pour un examen cardiologique. Torse nu, allongé sur le divan d’examen. On vérifie les constantes, on procède à un rapide électrocardiogramme, puis une longue échographie du cœur dans le plus grand silence. On entendait juste le claquement régulier du doigt sur le clavier, pour changer de vue ou de programme, et les battements du cœur en mode aigu puis basse. Rien de spécial, on prolonge le traitement actuel pour quelques mois. Le médecin réalise son rapport sur un dictaphone qu’il coupe de temps en temps, le temps de lire les documents de mon dossier médical et le bilan de l’examen sur l’écran. Courtois, mais peu jovial, je ne l’ai pas vu sourire. Ni à moi ni à sa collègue infirmière qui a tout préparé et nous a laissés seuls. Je me demande ce qu’il a pensé lorsque j’ai demandé à l’infirmière si je pouvais conserver les patchs de l’électrocardiogramme pour les coller sur mon dossier. « C’est une espèce de rite vaudou à moi pour conjurer le sort. »

Laisser un commentaire

Mots pour maux |
Loveetc |
Krogsgaard24barton |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Croissants de livres
| Arts littéraires de W&W
| Pintdress8