Palombière

 

52 Palombière - photo perso - 2020

Non, pas d’oiseaux dans le jardin en cette première journée 2021. C’est juste que, en fin de journée, en récupérant les photos non enregistrées du téléphone qui ne me servira plus — il fonctionne encore, pourtant, mais avec moins de réactivité, je peux recevoir les textos avec un temps de retard et l’alarme peut se déclencher à contretemps —, je retrouve la série des palombes que j’avais oubliée. Je ne sais plus ce que je voulais en dire. Mais je n’avais peut-être pas réfléchi à la question. C’est d’ailleurs souvent devant l’écran, au moment de choisir la photo qui me conviendra le mieux, que les mots arrivent. Pour dire la surprise du moment qu’on a cru pouvoir saisir en images, ici avec un petit groupe de palombes que je n’ai pas revu les jours suivants, ne vaut-il pas mieux se laisser surprendre par l’instant où l’on va revoir les photos ? Et la surprise n’est-elle pas alors double ? — D’une année à l’autre, le temps est resté relativement le même.

Laisser un commentaire

Mots pour maux |
Loveetc |
Krogsgaard24barton |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Croissants de livres
| Arts littéraires de W&W
| Pintdress8