Induction_6b.9 (cycle prendre – le temps – 6b)

Et de temps en temps, c’est là que ça se jouera enfin. En fin, le plus pathétique, le plus stérile. Magmatique. Tous ces chocs d’un chiffre à l’autre, eux en marche ordonnée, cap au soleil, et les mots et les images qu’ils valent sans souci ni d’ordre ni de désordre, ou alors un ordre gratuit, […]

Induction_6b.8 (cycle Prendre – le temps – 6b)

De temps en temps, ce serait fini, et donc tout commencerait. Même dans le temps de préparation, le temps de se chauffer, avant de commencer, tout serait déjà joué. {Tout fossilisé. Tout glace, tout crevasse}, et on choisirait pas entre le nom et le verbe. C’est là qu’on chauffe le plus. La montagne de mots […]

Induction_6b.7 (cycle Prendre – le temps – 6b)

De temps en temps, c’est pas lui qui disait que {c’est quand tout est fini qu’on peut enfin commencer} ? Et il parlait alors de l’horizon cosmique. Non, c’est pas ça. C’est pas ces mots, pas cette image. Il parlait de fossile. Un truc dont Ptolémée aurait eu l’intuition, mais il aurait pas eu le temps […]

Induction_6b.3 (cycle Prendre – le temps – 6b)

De temps en temps, il recommence. Mais cette fois, on dirait qu’il saute la lecture à voix haute. Puis il fend les notes glacées, bien rondes et bien vides, avec l’hache. En plusieurs morceaux chacune. Puis, il en récupère une poignée et reconstitue une nouvelle note, pas si ronde qu’au naturel quand elle lui tombe […]

Induction_6b.2 (cycle Prendre – le temps – 6b)

De temps en temps, on recommencerait et on dirait qu’il ferait pas beau, d’accord ? On dirait qu’il sort avec son casque et l’hache, qu’il va {chez Régine, François, Pierre, Paul, Jacques et Cie}, qu’il fait des aller-retour, des allers surtout, et qu’il parle avec eux, qu’ils les écoutent surtout, qu’il parle pas en fait, il […]

Mots pour maux |
Loveetc |
Krogsgaard24barton |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Croissants de livres
| Arts littéraires de W&W
| Pintdress8